Guide d’utilisation d’un défibrillateur automatisé externe (DAE)



Défibrillateur Philips HS1 et sa mallette



Depuis 2007 et le décret du 4/05/2007 – Art. R.6311-15 du code la santé publique, « toute personne, même non-médecin, est habilitée à utiliser un défibrillateur automatisé externe ». Ce décret autorise donc tout citoyen français à utiliser un DAE, qu’il s’agisse d’un défibrillateur semi-automatique (DSA) ou entièrement automatique (DEA). Cependant, afin de pouvoir utiliser un DAE, il est important de connaître ses fonctionnalités ainsi que les gestes à effectuer pour assurer à la victime des meilleures chances de survie. Dans cet article, découvrez le mode d’emploi d’un DAE afin d’être prêt à intervenir en cas d’urgence.



Pour rappel, le terme DAE (défibrillateur automatisé externe) désigne un dispositif médical permettant le rétablissement du rythme cardiaque d’une victime d’arrêt cardiaque soudain. Lorsque le rythme cardiaque de la victime est irrégulier (ce qui provoque l’impossibilité pour les cavités cardiaques de se contracter), le DAE est utilisé afin d’envoyer un choc électrique au cœur pour rétablir un rythme régulier et réinitialiser l’activité cardiaque. Deux types de DAE existent : les défibrillateurs semi-automatiques (DSA) et les défibrillateurs entièrement automatiques (DEA).


Comment fonctionne un défibrillateur automatisé externe ?



Comme mentionné précédemment, le but du DAE est de réinitialiser le cœur de la victime afin de rétablir un rythme cardiaque normal. Pour ce faire, le défibrillateur analyse l’activité cardiaque de la victime à l’aide des électrodes positionnées sur sa poitrine. Grâce à cette analyse, le défibrillateur détermine si la victime nécessite d’être « choquée », c’est-à-dire qu’un choc électrique est nécessaire pour rétablir son rythme cardiaque. Si le choc est nécessaire, le DAE va délivrer une charge appropriée (qui n’est pas la même pour une victime adulte ou une victime pédiatrique). Le DAE est également utile pour le témoin-sauveteur, car il l’accompagne grâce à des instructions vocales permettant une prise en charge optimale de la victime. Si le défibrillateur automatisé externe est utilisé rapidement, les chances de survie de la victime seront améliorées.



Comment utiliser un DAE ?



La chaîne de survie en cas d'arrêt cardiaque

Lorsqu’un arrêt cardiaque est détecté, l’utilisation d’un défibrillateur est nécessaire. Dans la chaîne de survie (Alerter, Masser, Défibriller), la défibrillation est la 3ème étape à effectuer (en alternance avec la réanimation cardio pulmonaire, également appelé massage cardiaque). Lorsque le témoin-sauveteur est en possession du DAE, voici les étapes à suivre pour l’utiliser :


  • Assurez-vous que la victime est positionnée sur une surface sèche avant d’utiliser le DAE. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez déplacer la victime, mais en faisant extrêmement attention. Vérifiez également le positionnement du DAE : s’il est positionné sur une surface conductrice (telle que le métal), son fonctionnement peut être inefficace.

  • Démarrez le DAE en appuyant sur le bouton « Marche » ou « On ». S’il s’agit d’un défibrillateur entièrement automatique, c’est l’unique bouton que vous aurez à utiliser.

  • Installez les électrodes sur la poitrine de la victime. Si vous avez un doute sur le placement des électrodes, référez-vous au schéma présent sur celles-ci. La 1ère électrode se positionne au-dessous de l’épaule droite de la victime, la 2nde s’utiliser sur la partie gauche du thorax, en-dessous de l’aisselle de la victime. Sur une victime pédiatrique, la première électrode est positionnée sur la partie gauche du sternum, et la seconde, dans le dos, entre les omoplates. Il est nécessaire de veiller à ce que les électrodes soient bien positionnées, car si ce n’est pas le cas, le courant électrique permettant de réaliser la défibrillation pourrait perdre en efficacité. Si la peau de la victime n’est pas sèche, pensez à l’essuyer avant de placer les électrodes. Si la poitrine de la victime est velue, n’hésitez pas à la raser avant de débuter le positionnement des électrodes. Une peau mouillée ou une pilosité trop importante nuiraient à l’adhérence des électrodes. Un kit d’intervention contenant des compresses, un rasoir ou des ciseaux est souvent mis à disposition avec les DAE afin de préparer correctement la victime.

Positionnement des électrodes de défibrillation sur une victime adulte et sur une victime pédiatrique.
  • Lorsque les électrodes sont positionnées, le DAE pourra démarrer l’analyse du rythme cardiaque. Si vous utilisez un DEA, cette étape se démarrera automatiquement. Avec l’utilisation d’un DEA, l’appareil vous dira de lancer l’analyse en appuyant sur le bouton. Afin de réaliser la meilleure analyse possible, il est nécessaire de veiller à ce qu’aucune personne ne touche la victime pendant cette étape. L’analyse permet de savoir si le rythme cardiaque de la victime a besoin d’être rétabli grâce à un choc électrique. Si ce n’est pas le cas, le DAE vous invitera à continuer la réanimation cardio-pulmonaire avant de commencer une nouvelle analyse (toutes les 2 minutes).


  • Si le choc est nécessaire : L’appareil vous préviendra de la nécessité de délivrer ce choc à la victime. Il est encore important de faire en sorte que personne ne touche la victime. Si vous utilisez un DEA, le choc sera délivré automatiquement. En revanche, si l’appareil est un DSA, les instructions vocales vous demanderont d’appuyer sur le bouton de choc. L’avantage du DSA est que vous pouvez être sûr.e que personne ne touche la victime afin de ne pas perdre en intensité. De plus, le choc peut être délivré plus rapidement.

  • Tout au long du processus de défibrillation, écoutez et suivez les instructions vocales qui vous permettront d’apporter à la victime la meilleure prise en charge possible.

  • N’éteignez pas le DAE. Cette décision ne peut être prise que par une personne habilitée (un médecin par exemple).



Comment utiliser un défibrillateur Philips ?



Les DAE Philips HeartStart HS1 et Philips HeartStart FRx ont été conçus afin d’être simples à utiliser. Ces deux DAE sont des défibrillateurs semi-automatiques, ce qui permet au témoin-sauveteur de s’assurer que toutes les conditions sont réunies pour que la victime reçoive le meilleur choc possible. Si vous possédez un défibrillateur HS1 ou FRx, voici les documents qui pourront vous aider pour utiliser ou entretenir votre/vos appareil(s).





Si vous souhaitez savoir comment changer la batterie et les électrodes de votre DAE Philips, retrouvez nos tutos vidéos en cliquant sur les images suivantes :

Changer la batterie et les électrodes d’un FRx


Défibrillateur Philips FRx



Changer la batterie et les électrodes d’un HS1


Défibrillateur Philips HS1




Sur notre site defibrillateur-erp.com, entièrement dédié à la défibrillation grand public, vous retrouverez des packs de défibrillation prêts à l’emploi afin de permettre à tous les ERP de pouvoir s’équiper en matériel de défibrillation adapté à leur activité. Vous pourrez également y découvrir des articles de blogs entièrement dédiés à la défibrillation, vous permettant d’obtenir toutes les réponses à vos questions en lien avec le décret 2018-1186 ou avec les DAE.