Comment choisir son matériel de monitorage de signes vitaux ?

Personnel soignant et moniteur de paramètres vitaux




Lorsqu’un patient séjourne en milieu hospitalier (que ce soit en centre hospitalier, ou en clinique), il est nécessaire de surveiller ses paramètres vitaux afin de pouvoir constater son état de santé. Les paramètres vitaux (également appelés « signe vitaux ») tels que la saturation en oxygène, le pouls ou la pression non-invasive doivent donc être consultés de manière permanente. Les moniteurs de paramètres vitaux (ou moniteurs multiparamétriques) permettent de ne pas avoir à surveiller ces paramètres un à un. Dans cet article, retrouvez les critères de choix d’un moniteur de paramètres vitaux.



Le pouls, la saturation en oxygène et la pression non-invasive sont tous des paramètres vitaux. C’est également le cas de la température corporelle. La surveillance de ces paramètres vitaux est essentielle pour évaluer l’état de santé du patient, pour suivre l’évolution de son état de santé, vérifier l’efficacité des traitements ou pour collaborer au diagnostic médical.


Qu’est-ce qu’un moniteur de paramètres vitaux ?



Les moniteurs multiparamétriques sont des appareils qui permettent de mesurer, de consulter en temps réel et d’enregistrer un certain nombre de signes vitaux (plus ou moins importants) :

  • Le pouls : Le pouls se mesure grâce au battement produit sur les artères par les vagues de sang propulsé par le cœur.

  • La saturation fonctionnelle en oxygène (SpO₂) : la SpO₂, également appelée saturation en oxygène, représente le taux d’oxygène que les globules rouges contiennent après être passés dans les poumons. En résumé, la SpO₂ est le taux d’hémoglobine oxygénée dans le sang.

  • La température corporelle : La température corporelle est un bon indicateur de l’état de santé du patient. En effet, située aux alentours de 37° C, elle permet de prévenir un état fiévreux chez le patient.

  • Le rythme respiratoire : le rythme respiratoire correspond aux nombres de mouvements respiratoires intervenant dans une minute. On appelle mouvement respiratoire l’addition d’une inspiration et d’une expiration.



Moniteur CT40 sur son support en milieu médical

Ces moniteurs permettent donc au personnel soignant d’analyser brièvement ou précisément l’état de santé du patient tout en le surveillant de manière efficace.

On retrouve généralement ces moniteurs multiparamétriques dans les services hospitaliers dans lesquels la surveillance du patient est nécessaire : réanimation, urgences, cardiologie, maternité, ambulances, SDIS…

Ces moniteurs sont généralement plutôt ergonomiques afin de pouvoir être déplacé facilement dans les chambres d’hôpitaux des patients. Certains sont même conçus pour être adaptés aux véhicules tels que les ambulances. Les moniteurs sont généralement équipés d’une batterie, de câbles, d’un écran LCD, d’un brassard pour la PNI et d’un capteur pour la SpO₂.



Quels sont les critères de choix d’un moniteur de paramètres vitaux ?



Il existe un certain nombre d’appareils de monitoring de signes vitaux sur le marché. Afin d’obtenir le moniteur le plus adapté à son activité, plusieurs critères de choix sont à prendre en compte. Les 4 principaux critères correspondent à la simplicité d’utilisation, l’ergonomie, la fiabilité et la précision.

  • Simplicité d’utilisation : Le journée du personnel soignant est souvent très chargée et le temps d’utilisation des appareils doit souvent être optimisé afin de pouvoir consacrer un maximum de temps aux patients. A ce titre, il est vraiment important que le moniteur puisse être rapide et intuitif.

  • Ergonomie : Comme expliqué précédemment, les moniteurs de paramètres vitaux sont souvent transportés d’une chambre à une autre lorsqu’ils sont utilisés en milieu hospitalier. Effectivement, lors de leurs tournées de surveillance des patients, les infirmier(e)s emmènent généralement avec eux l’appareil afin de procéder à la consultation et à l’analyse des paramètres vitaux des patients, ce qui nécessite d’avoir un matériel ergonomique.

  • Fiabilité et précision : Afin de permettre aux patients de bénéficier du meilleur diagnostic, de la meilleure surveillance, et du meilleur suivi médical possible, les appareils de monitorage de signes vitaux doivent être fiables et précis. En effet, ces deux critères permettront au personnel soignant de pouvoir comprendre au mieux l’état de santé du patient ainsi que son évolution, deux critères importants pour apporter la meilleure prise en charge.


Les différents critères de sélection mentionnés ci-dessus permettent de faciliter le protocole de soins adaptés en offrant au personnel soignant de prendre en compte les différents signes cliniques dans la prise en charge du patient.


La gamme de moniteurs de paramètres vitaux d’AVF Biomédical



Afin de permettre aux hôpitaux et établissements de soins de profiter de moniteurs de signes vitaux les plus adaptés à leur activité et à leur utilisation, AVF Biomédical propose une gamme de moniteurs multiparamétriques composés d’appareil de la marque Philips et de la marque Suntech.

Moniteur EarlyVue VS30
  • Moniteur de paramètres vitaux Philips EarlyVue VS30 : Le Philips EarlyVue VS30 a été conçu pour permettre l’exploitation et la consultation de scores EWS automatiquement générés. Cela permet de repérer rapidement les signes précurseurs de dégradation de l’état de santé du patient et ainsi proposer la prise en charge la plus adaptée et proactive possible. Le VS30 permet de passer d’un monitorage ponctuel à un monitorage à intervalles prédéfinis lorsque l’état de santé du patient demande une surveillance poussée. Les principaux paramètres vitaux surveillés sont la pression non invasive, le pouls, la fréquence respiratoire, le CO₂ ou encore la SpO₂. Le VS30 est simple d’utilisation grâce à son interface intuitive qui nécessite un temps de formation relativement court, ce qui est idéal dans un établissement où le personnel est amené à être renouveler régulièrement.



Moniteur Suntech CT40

  • Station de monitorage Suntech CT40 : Le Suntech CT40 permet de vérifier de manière ponctuelle les paramètres vitaux d’un patient. Grâce au CT40, le personnel soignant peut mesurer, enregistrer et afficher la pression artérielle (systolique et diastolique), la SpO₂, la fréquence cardiaque et la température (le pouls et la température sont des modules à ajouter). Le CT40 est facile à utiliser grâce à son interface intuitive et son écran LCD de qualité. Par ailleurs, le protocole de moyenne de pression artérielle personnalisable permet d’obtenir des mesures précises et cohérentes pouvant être vérifiée manuellement à l’aide d’un stéthoscope. Enfin, le mode manuel permet de vérifier les mesures de pression artérielle en temps réel sans avoir à enlever le brassard.