Journée Européenne de la Prostate 2020


Comme tous les 20 Septembre depuis désormais 16 ans, ce dimanche 20 Septembre aura lieu la Journée Européenne de la Prostate. Créée à l'initiative de l'Association Européenne d'Urologie (EAU), cette journée a pour objectif de sensibiliser les professionnels de santé ainsi que le grand public aux pathologies liées à la prostate. Les pathologies affectant la prostate sont effectivement encore trop méconnues, alors que le cancer de la prostate est le premier cancer chez l'homme, devant le cancer des poumons.


Le rôle de la prostate chez l'homme



La prostate est une glande située proche de l'appareil reproducteur chez l'homme, entre la vessie et le périnée. Chez un homme adulte en bonne santé, la prostate mesure environ 3 centimètres de hauteur sur 4 de largeur et son épaisseur est d'environ 2 centimètres. Son poids se situe généralement entre 20 et 25 grammes.


La prostate est la glande qui produit une partie du liquide séminal (avec les vésicules séminales) constituant le sperme. Elle est également à l'origine du liquide prostatique qui permet aux spermatozoïdes de survivre et qui empêche le sperme de coaguler. C'est d'ailleurs au niveau de la prostate que se mélangent les spermatozoïdes et le liquide séminal, avant de se diriger vers l’urètre.


A cause de sa localisation proche de l'appareil urinaire, des problèmes urinaires peuvent apparaître chez un patient souffrant de troubles de la prostate. Etant donné que cette dernière entoure l’urètre, le canal permettant à l'urine de circuler, le miction peut être rendue difficile si le volume de la prostate augmente et comprime l'urètre.

Le cancer de la prostate: le plus courant chez l'homme




Comme l'indique cette vidéo diffusée par l'AFU (Association Française d'Urologie) en 2017, en France, un homme sur 7 est atteint du cancer de la prostate. C'est ainsi environ 55.000 nouveaux cas par an qui sont diagnostiqués, et plus de 8.000 décès annuels. Le cancer de la prostate est le premier cancer chez l'homme (il représente 26% des cancers masculins en France), avant le cancer des poumons et représente la 3ème cause de décès par cancer.

Les hommes atteints d'un cancer de la prostate souffrent des symptômes suivants:

  • Difficultés de miction: les patients peuvent rencontrer des difficultés pour commencer à uriner, avoir un débit urinaire faible ou encore être dans l'incapacité d'uriner
  • Sensation d'envie d'uriner soudaine et fréquente
  • Gêne lors de la miction
  • Problèmes érectiles
  • Présence de sang dans l'urine ou le sperme
  • Douleurs osseuses
  • Douleurs pelviennes
  • ...


D'autres pathologies peuvent également être à l'origine de symptômes au niveau de la prostate, c'est le cas, entre autres de l'Hypertrophie Bénigne de la Prostate (HBP) et de la prostatite (inflammation de la prostate). Toutes ces pathologies peuvent apporter des symptômes similaires au patient, c'est pourquoi il est important de consulter dès l'apparition d'un de ces symptômes.


Koelis et Select MDx, deux solutions pour faciliter le diagnostic et le suivi


Grâce à nos prestataires Koelis et MDxHealth, nous proposons plusieurs solutions permettant de faciliter le diagnostic ou le suivi du patient. C'est notamment le cas de Trinity de Koelis, un système de cartographie de la prostate, et de Select MDx, un test urinaire permettant de diagnostiquer ou non la présence d'un cancer agressif de la prostate.


Trinity, une technologie unique au service de l'urologie:

Trinity de Koelis permet aux urologues de pouvoir visualiser la prostate du patient en 3D en temps réel, de cartographier les lésions de la prostate, de cibler et planifier précisément la biopsie et d'accéder au diagnostic puis le partager. Que ce soit dans le cas d'une approche transrectale ou encore transpérinéale, Trinity permet au professionnel de santé d'effectuer une prise en charge du patient précise et personnalisée.



Select MDx, une alternative pour le dépistage du cancer agressif de la prostate:

Select MDx est un test urinaire innovant qui permet de réduire considérablement le nombre de biopsies de la prostate chez les patients considérés comme potentiellement atteint d'un cancer de la prostate. Le test Select MDx mesure la présence de deux gènes liés au cancer de la prostate dans l'urine du patient. Quand le professionnel de santé combine les résultats de Select MDx à des informations cliniques, il peut évaluer la probabilité de présence d'un cancer agressif de la prostate chez le patient. Si le test indique un faible risque que le patient soit atteint d'un cancer, alors ce dernier aura entre 95% et 98% de chances de ne pas être atteint d'un cancer agressif de la prostate et pourra envisager d'éviter une biopsie qui n'aurait pas été utile. C'est pour cette raison que le test Select MDx est très apprécié des patients.