Comment obtenir un test pour le dépistage du cancer de la prostate ?

Ruban bleu pour le cancer de la prostate


Avec un peu plus de 50.000 nouveaux cas par an, le cancer de la prostate est aujourd’hui le plus fréquent chez l’homme en France (devant le cancer du poumon et le cancer colo-rectal) et représente 25 % des cancers masculins. Il existe aujourd’hui plusieurs solutions permettant de le dépister. Découvrez dans cet article comment obtenir un test de dépistage du cancer de la prostate.


1er cancer le plus fréquent chez l’homme, le cancer de la prostate concerne généralement les patients les plus âgés. En effet, dans 66 % des cas, les patients souffrant d’un cancer de la prostate sont âgés de 65 ans et plus. Pour les patients de moins de 50 ans, le cancer de la prostate reste exceptionnel. Ce cancer se caractérise particulièrement par son évolution lente, et sur plusieurs années. Ainsi, lorsque ce cancer est détecté à temps, le risque de propagation est limité et l’intervention chirurgicale peut même être évitée.


Quels sont les signes du cancer de la prostate ?



Il arrive souvent que le patient ne ressente aucun signe particulier, surtout au début de la phase de croissance du cancer. En effet, le développement de ce dernier a souvent lieu en périphérie de la prostate, ce qui ne provoque donc aucune sensation de gêne au moment du passage de l’urine dans l’urètre. C’est pourquoi il n’est pas rare que le cancer de la prostate soit détecté lors d’un simple bilan de santé.

Cependant, des symptômes peuvent tout de même être ressentis par le patient lorsque la tumeur exerce une pression sur la prostate (généralement lorsque le cancer est arrivé à un stade avancé). Les symptômes peuvent être les suivants :

  • Difficulté à uriner (incapacité ou faible débit urinaire)

  • Des envies récurrentes d’uriner

  • Des problèmes érectiles

  • Des douleurs osseuses

  • La présence de sang dans l’urine (ou le sperme)




Comment dépister le cancer de la prostate ?



Il existe aujourd’hui plusieurs types d’examens permettant de dépister le cancer de la prostate :

  • Le toucher rectal : Le professionnel de santé introduit un doigt ganté dans le rectum afin d’examiner la prostate. Ce type d’examen (inconfortable mais indolore) permet de vérifier si la texture de la surface de la prostate, sa consistance et son volume sont corrects.

  • Le dosage de l’antigène prostatique spécifique (PSA) : le PSA (pour Prostatic Specific Antigen) est une substance que la prostate libère dans le sang. Le taux de PSA se mesure en nanogrammes par millilitre (ng/ml) peut être déterminé par une prise de sang.

Lorsqu’un taux de PSA est élevé, cela peut signaler la présence d’un cancer de la prostate. Cependant, ce n’est pas parce qu’un taux de PSA est élevé que le patient souffre forcément d’un cancer. L’augmentation du taux de PSA peut également être du à des maladies bégnines telles qu’une inflammation de la prostate.

Si le taux de PSA d’un patient est élevé, son urologue peut être amené à lui conseiller une biopsie afin de diagnostiquer la présence ou non d’un cancer de la prostate. Cependant, la biopsie est une procédure invasive.

L’urologue peut également prescrire un test urinaire permettant de déterminer le pourcentage de risque de cancer.


Select MDx, un test urinaire non-invasif pour déterminer si la biopsie est nécessaire.


Test Select MDx


Select MDx est un test urinaire permettant de déterminer si une biopsie est nécessaire chez le patient. Ce test urinaire, non-invasif, détermine si des cellules cancéreuses sont présentes dans l’urine du patient. Grâce à la mesure de 2 gènes liés au cancer, combinée à d’autres informations cliniques (la taille de la prostate, le taux de PSA, les antécédents familiaux, l’âge…), Select MDx peut déterminer un pourcentage de risque de présence du cancer de la prostate chez le patient, ainsi que le niveau d’agressivité de celui-ci.

Les résultats du test Select MDx permettent alors de déterminer :

  • Si un patient présente un risque important de cancer. Si tel est le cas, une biopsie et un diagnostic précoce sont envisageables.
  • Si un patient présente un risque faible de cancer. Dans ce cas, une biopsie inutile peut-être évitée et le patient pourra être suivi et effectuer un dépistage de routine.

Les avantages de ce test résident dans le fait qu’il soit non-invasif pour le patient, qu’il permette d’identifier de manière fiable les patients présentant un risque élevé de développement d’un cancer agressif de la prostate et qu’il soit relativement simple à réaliser.


Comment obtenir un test Select MDx ?



Si vous souhaitez obtenir un test urinaire non invasif Select MDx, n’hésitez pas à en parler à votre urologue. Si l’urologue accepte de vous prescrire le test, vous pourrez le commander sur Internet à l’adresse suivante :



Vous ne devez commander ce test que si votre urologue vous l’a prescrit.


Une fois le test reçu, vous pourrez vous rendre à nouveau chez votre urologue afin de procéder au recueil d’un échantillon de votre urine et l’envoyer directement à Select MDx dans les 5 jours ouvrés. Votre échantillon sera alors analysé et votre urologue recevra les résultats sous 8 à 10 jours.

Notice commande de test Select MDx en ligne